L’Éden Bee

L’Éden Bee

Le rucher est situé dans un verger composé de vieux pommiers, poiriers, pruniers, merisiers, noyers et de nombreux bouleaux. Il y a beaucoup de rubus et des arbustes à fleurs comme des lilas, weigelias, forsythias, buddleias, seringas, sumacs, spirées et cornouillers.

Le verger est entouré de prairie naturelle bocagères favorables au pâturage des vaches laitières entourées de haies. Ce sont généralement des haies de charmes, où viennent aussi se mélanger des aubépines, des frênes, des chênes, des érables, des sureaux et beaucoup de plante grimpantes comme du chèvrefeuille, des clématites et même du houblon sauvage.

C’est un paysage général de prairies bocagères entourées de haies, de vergers et de bois.
Ces prairies sont riches en espèces rares et protégées. La biodiversité remarquable (mais fragile) de ces milieux garantit l’équilibre des sols et la bonne santé des animaux domestiques qui les pâturent.

Vue satellite du rucher :

Le rayon est de 3 km,
au delà de cette distance, l’abeille n’a aucun intérêt à s’aventurer dans un vol qui peut lui faire perdre la vie, car elle n’aura pas assez de force pour rentrer à la ruche. Jusqu’à 1 km de la ruche, le butinage est rentable.
Entre 1 et 3 km, la rentabilité est de plus en plus réduite.
Quand une abeille trouve une ère de butinage propice, elle l’exploite jusqu’à la fin de la floraison, revenant systématiquement au même endroit.

Le climat local froid et pluvieux et la nature argileuse des sols imposent un degré d’humidité important. En Thiérache, l’eau est omniprésente, que ce soit sous forme de sources, de ruisselets, de fossés, de mares ou de rivières.

Nous avons placé à proximité de la ruche un vieux chaudron qui trainait dans l’ancienne étable de la maison. Ce chaudron, rempli d’eau, sert de point d’eau pour les abeilles. Nous y avons installé un pied de nénuphar, pour qu’à l’avenir les feuilles puissent servir de plate-forme aux abeilles (elles ne dédaigneront pas les magnifiques fleurs non plus).

En attendant que les feuilles de nénuphar poussent, nous avons placé quelques branches et une bouture de trèfle d’eau (Ményanthe).

Très peu de temps plus tard, il y a déjà un visiteur : Monsieur Dytique !

Nous avons retourné une partie du pré qui jouxte le verger et nous y avons semé une prairie fleurie d’intérêt apicole.

Nous avons commandé sur le site Semences du Puy,

et avons choisi le « Mélange mellifère sauvage », composé d’une trentaine d’espèces d’annuelles et de vivaces.

MELANGE MELLIFERE SAUVAGE

Vue panoramique…

 

Du coté de la basse-cour…

Entre le verger et le jardin potager se trouve la basse-cour située en plein sud ce qui donne un microclimat intéressant, propice aux arbres en espalier.

Un laurier-sauce et deux poiriers.

L’ancienne cuve à vache s’est transformée en réservoir d’eau canalisé par des gouttières, avec un pied de nénuphar accompagné de shubunkins.

 

Du coté du jardin potager…


Un massif très attractif pour les abeilles, composé de consoude, de raifort et de mélisse.

La consoude est une plante mellifère qui peut permettre de nourrir les abeilles de mai à octobre.

Pour nourrir les abeilles de mai à octobre nous vous proposons de couper un cinquième de vos plants de consoude tous les quinzaines jours. Vous aurez ainsi des fleurs de consoude pendant une très longue période.
Dès le mois d’avril vous faites une première coupe, quinzaine jours après vous coupez quelques autres pieds et ainsi de suite tout au long de la saison.

La consoude nous montre aussi une collaboration « étonnante » entre les abeilles et les bourdons.

Les fleurs de consoude sont profondes et les abeilles ont du mal à atteindre le pollen et le nectar. Qu’à cela ne tienne, les bourdons avec leurs puissants mandibules creusent un trou en bas des fleurs. Grâce à cette aide les abeilles auront ensuite un accès facile au nectar et au pollen.

 

Du coté du bassin…

Quelques heures après l’ouverture de la ruche nous avons vu des abeilles autour du bassin et certaines se poser sur les feuilles pour s’abreuver.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Les commentaires sont clos.